La longue histoire des (re)plantations françaises

Alors que les forêts sont aujourd’hui considérées comme un moyen de lutter efficacement contre le réchauffement climatique, retour sur la
20ème siècle voit, en effet, un changement de paradigme, amorcé lors du Sommet de la Terre qui se tient à Rio en 1992. La forêt doit désormais être préservée pour son écosystème. La déclaration finale préconise une gestion écologique des ressources en appelant à la protection des forêts, sans pour autant mettre en place de mesures contraignantes pour les États. S’en suivra une prise de conscience mondiale sur les enjeux environnementaux se traduisant par un accord historique, en 2015, lors de la COP21 où se réunissent 195 pays. S’il nous faut protéger les forêts, l’on sait aujourd’hui qu’elles aussi, nous protègent, notamment en nous permettant de lutter contre le réchauffement climatique. D’après l’écologue Thomas Crowther, les arbres se révèlent, en effet, une « arme puissante pour lutter contre le réchauffement climatique». Constituant des  « puits de carbone », les forêts captent le CO2 pour ensuite le stocker. On estime ainsi à 14 % la part des émissions de gaz à effet de serre absorbée par les forêts françaises. Néanmoins, toutes les plantations ne se valent pas. La communauté scientifique s’accorde aujourd’hui pour dire que plus une forêt comporte une large variété d’essences, meilleure sera sa captation du carbone. Mais ce n’est pas tout, ces forêts sont aussi plus résistantes aux risques d’érosion ou d’incendie. Elles seront également plus à même de se défendre lors d’une attaque de nuisible, scolyte en tête et constituent des havres de biodiversité, véritables paradis naturels pour la faune et la végétation forestière. Adrienne Rey Photos : Wikipedia et JLL Bibliographie : Les chantiers navals de Colbert : www.lemonde.fr/idees/article/2011/04/27/les-chenes-francais-le-tresor-de-colbert_1512747_3232.html Nombre d’arbres nécessaires à la construction des navires : boutique.arte.tv/detail/le_dessous_des_cartes_histoire_des_forets_la_france_1 Histoire de la gestion des forêts françaises : www.cairn.info/revue-francaise-d-administration-publique-2010-2-page-233.html Industries et filières bois : //cafe-geo.net/wp-content/uploads/trop-de-foret-france.pdf Histoire de la forêt des Landes : www.centrecultureldupaysdorthe.com/pays-d-orthe-nature/la-for%C3%AAt-en-orthe/la-for%C3%AAt-ressource/...

Brocéliande, une forêt légendaire

Evoqué par de nombreux écrits, ce haut-lieu de la geste arthurienne, est passé du statut de fiction littéraire à celui de réalité géograp

Autant de caractéristiques qui ont valu à la forêt bretonne d’être classée ZNIEFF (Zone d'Intérêt Écologique Faunistique et Floristique). Quelques chiffres sur la forêt de Paimpont : 14 % du territoire régional. 68%de feuillus / 32 %de résineux. Près de 300 espèces répertoriées. 60 % des forêts publiques sont reconnues pour leur fonction écologique avec pas moins de162 hectares classés en réserve biologique et 20 000 considérées comme réservoir de biodiversité. 10 % des émissions de gaz à effet de serre régional sont séquestrées par la forêt bretonne (*) Je trouvai un chemin à ma droiteau milieu d’une forêt épaisse.(…) Je suivis ce chemin et ce sentier. Pendant presque toute la journée, je chevauchais de la sorte ;puis je finis par sortir de la forêt : c’était en Brocéliande. Adrienne Rey Crédit photo : Michel Provost Liens : Informations historiques : broceliande.guide/La-foret-de-Broceliande Mention de Brocéliande chez Chrétien de Troyes : https://broceliande.brecilien.org/La-Fontaine-de-Barenton-dans-le-Chevalier-au-Lion Sites légendaires en forêt de Paimpont : tourisme-broceliande.bzh/lieu_categorie/sites-legendaires Le boisement des régions françaises : inventaire-forestier.ign.fr/ Informations et chiffres sur les forêts bretonnes :www.onf.fr/onf/+/70::onf-en-bretagne.html#:~:text=La%20r%C3%A9gion%20bretonne%20concentre%20dans,et%20l'%C3%A9pic%C3%A9a%20de%20Sitka...
Vos contacts, remarques
& réclamations
Suivez nous
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Instagram

www.trees-everywhere.eu est une publication de Trees-Everywhere SAS.

Siège social : 2 rue lord Byron 75 008 Paris

Responsable de la publication : Sophie Grenier 

Adresse email de contact sg@trees-everywhere.eu

© 2020 by TreesEverywhere